31 janvier 2012

"J'veux pas rater Téléfoot", Renaud

Pourtant, CJP rate systématiquement tous ses Téléfoot. Mais bon, comme je crois que tout a été dit sur CJP, j'arrête avec lui, et je vais essayer de me concentrer uniquement sur son émission en faisant abstraction du fait qu'il soit devenu insupportable (et encore, même là on pourrait disserter).

 

Plus généralement, j'ai envie de tacler toutes les émissions de foot à la Télé. Ouais, ça m'a pris comme une envie pressante de chier, de pisser (ou de violer une gamine, pour les prêtres catholiques qui lisent ces lignes sans comprendre mes comparaisons). Parce qu'on va pas se mentir, à part quelques 100 % Foot qui valaient le coup d'être vus (surtout depuis que le camarade Cazarre les a rejoint, apportant un second degré parfois nécessaire pour nous faire oublier nos Nancy/Auxerre malheureux), c'est quand même essentiellement de la grosse daube, bien odorante et bien visible, pour notre plus grand malheur.

 

Ils se foot de notre gueule

 

Puisque j'ai commencé avec Téléfoot, je vais continuer là-dessus, puisqu'à une époque (c'est peut-être toujours vrai) c'était l'émission de foot la plus regardée en France. Et ben putain, ça fait mal au cul. Parce que quand on regarde les débuts de l'émission, qui était animée par Pierre Cangioni (que je salue d'ailleurs, cher voisin), avec des véritables interviews, des questions qui fâchent, et des sujets abordés sensiblement plus profonds que les conneries people qui nous sont servies maintenant, on se demande comment l'émission a pu tomber aussi bas. C'est bien simple, ça s'appelle concurrence, mauvais casting et perte des droits TV.

 

Parce que oui, Téléfoot réussi le tour de force de faire une émission de Foot sans images de la Ligue 1, alors qu'on est un tout petit peu en France quand même. Ce serait presque un tour de magie si c'était pas aussi chiant. Mais alors, vous pouvez vous demander comment les présentateurs font-ils pour combler les vides laissés par l'interdiction de diffuser des images de matchs ? Rien de plus simple. O vous met un zapping de 10 min. On rajoute par dessus une grosse plâtrée d'interview croisée Didier Drogba / Samuel Eto'o / Mathieu Valbuena / Gignac durant laquelle on pose des questions inintéressantes sur la vie des joueurs (comme si on en avait quelque chose à foutre des gosses de David Beckham, sérieux), et on remplit les 20 minutes restantes par des images ultra-rapides des championnats Anglais et Espagnol et une analyse fine comme David Douillet faite par un Bixente Lizarazu aux sourcils de plus en plus étranges.

 

Qu'est-ce qu'ils ont mes sourcils ?

 

Voilà Téléfoot tel qu'il existe depuis presque 10 ans. Et contrairement à ce que certains pensent, c'était pas mieux avec Thierry Gilardi. Non non non, faut arrêter d'être sympathique avec lui sous prétexte qu'il était cancéreux et qu'il est mort parce qu'il a trop fumé. Intouchables est sorti, on a le droit de se foutre de la gueule de n'importe qui maintenant. C'était déjà de la merde à l'époque, la seule chose qui était plus appréciable, c'est qu'il n'y avait pas Bixente, ni, si je me rappelle bien, Fred Calenge et David Astorga (aujourd'hui exilé sur une chaîne inconnue). L'utilité de ces deux derniers est d'ailleurs invisible, on a beau chercher, à part mesurer la hauteur de la pelouse avant les matchs, je trouve pas...

 

La médiocrité de l'émission se fait ressentir jusque pendant les matchs (devenus de plus en plus rares) retransmis sur TF1. Un Arsène Wenger qui lâche deux « oui » et trois « je crois » par matchs et qui est payé des millions, un Fred Calenge qui est inutile de toutes façons, et un CJP qui a, comme tous les commentateurs, son style propre. Et comme tous les commentateurs, ce style est insupportable. Ceux qui pensent que CJP est une sorte d'être unique se trompent. Il a certes des vices, mais il n'est pas le seul, et d'autres en ont plus que lui. En tout cas, un match sur la 1, quelque soit le match, c'est ennuyeux à mourir. Pas d'analyse technique approfondie, pas de remarques intéressantes.

 

On en vient à se demander, même, quelle est le but de la retransmission de matchs sur TF1 ? Ou même, quel est l'objectif de Téléfoot ? Il n'y a rien. Pas de ligne éditoriale, pas d'humour, pas d'analyses, pas d'investigations. La mission noble des débuts de l'émission était d'apporter un complément d'information au sujet du football, des infos techniques, des analyses, bref c'était intéressant. Aujourd'hui il n'y a plus rien. Les présentateurs n'en ont même plus rien à foutre, les émissions se suivent et se ressemblent, et le seul qui semble prendre son job à cœur, c'est l'ancien Champion du Monde 98 (et heureusement, parce que qu'est-ce que ça serait sinon...). On fait du people, de la niaiserie. On a l'impression que la seule utilité de l'émission, c'est de pouvoir regarder autre chose que la messe un Dimanche matin. Pour que ça cesse, il faudrait que TF1 redonne les moyens à son émission de redevenir intéressante, pas seulement qu'elle soit là pour boucher une heure dans le programme TV.

 

Pierre Ménès, alias Big Foot

 

On va maintenant passer à l'émission qui a tué toutes les autres, et qui pourtant n'est pas bien meilleure. Le Canal Football Club, ou CFC pour les accros des acronymes et autres sigles. Canal parce que c'est diffusé sur Canal +, Football parce que... personne ne sait pourquoi il y a football dans le titre de cette émission en fait. Et club parce que les présentateurs ont tous l'air de fréquenter/diriger des clubs échangistes. C'est cette émission, diffusée en clair sur la plus célèbre des chaînes cryptées le soir, le plus souvent les soirs de matchs, qui a enterré toutes les tentatives des autres chaînes pour avoir une émission Foot compétitive. « CFC m'a tuer », voilà ce qu'on pouvait lire dans les rédactions de Téléfoot, de France 2 Foot et d'autres encore.

 

Si ce bref paragraphe n'a pas suffit à vous convaincre que c'est une émission d'enfoirés, je vais approfondir, pour que vous compreniez bien à qui vous avez affaire. Cette émission est rapidement devenue l'antre de la mauvaise foi et des blagues grasses, faites par des gens gras. Ne voyez dans cette critique aucun caractère raciste ou discriminatoire envers les personnes d'extrêmement forte corpulence. Je les aime bien les gros, ils ont des têtes rigolotes. Non, ces gens là son gras dans leur tête. Gras, pas drôles, et surtout peu compétents.

 

C'est grâce à cette émission que, maintenant que Guy Carlier n'est plus visible à la télé, Pierre Ménès se partage le titre d'obèse le plus connu du foot avec Louis Nicollin. Et malgré les efforts du gros Pierre, qui aimerait bien être reconnu comme humoriste du foot, c'est Loulou le plus drôle, alors que ce n'est pas son métier. Pierrot, en king de la beaufitude, a poussé le vice jusqu'à avoir sa marionnette aux Guignols (ce qui n'est tout de même pas rien), et s'est adjoint, pour parfaire son image de gros dégueulasse, les services de jeunes filles charmantes (pour rester poli) qui n'y connaissent pour la plupart pas grand chose au Football. Pierrot, c'est donc l'oncle toujours bourré de vos repas de famille, celui qui ne se contente pas de crier « A poil ! » pendant les réunions de famille mais qui se déshabille vraiment (pour le plus grand malheur de votre mère qui avait décidé, pour une fois, de regarder le CFC). C'est cette figure de gros nounours arrogant qui a fait chavirer le cœur des Français, pour qui il est devenu LA référence en termes de football. Je ne vais pas m'attarder sur son poids, il risque de mal le prendre, lui qui passe sont temps à avoir la critique facile sur tous les sujets, sujets desquels il ne connaît presque rien la plupart du temps. Certains le défendent en disant qu'il a de la culture sur le football. Je réponds que mon chien aussi a vu la Coupe du Monde 98, et il n'est pas chroniqueur au CFC. Je me permets également de lui rappeler que quand on lui dit qu'il n'est pas drôle, c'est pas parce qu'il est gros. Guy Carlier, lui, était drôle ET gros. Et ce n'était pas un beauf.

  

D'après vous, qui est le plus drôle des trois ?

 

 

Perdu.

 

Mais ne nous attardons pas sur Pierrot. On va également parler du CFC en général, car Pierre n'est pas le seul à rabaisser le niveau du CFC. Les nombreux chroniqueurs, présentateurs, joueurs et consultants, qui se battent férocement pour la palme de l'inutilité, ont tous une grosse part de responsabilité dans ce qu'est devenue l'émission. Une catastrophe. Même pendant les matchs, ils sont insupportables. On parlait de CJP, avec ses tics verbaux, ses commentaires plats. On passe à Canal + : des journalistes non objectifs, chauvins, et surtout qui tapent sur l'arbitrage. Constamment. Et c'est là la marque des faibles. Quand on veut avoir un minium de classe, en tant que journaliste sportif, et intellectuel du foot, on cherche des causes profondes, on prend du recul. Avec les gars de Canal, on a le droit à un remix de Thierry Roland en moins drôle. Chauvins, ne reconnaissant pas leurs erreurs même quand elles sont avérées, les journalistes de Canal + ne commentent pas le match : ils cherchent le hors-jeu, la simulation, bref, la « faute d'arbitrage ». Pour eux un match ne se résume qu'à ça : des ralentis pour prouver que l'arbitre à tort, des arrêts sur image et un « révélateur » pas droit pour contester les décisions de l'arbitre. Et, le reste du temps, des gros plans sur un seul joueur quand il fait la touche (ce qui est totalement inutile, puisqu'il est bien plus intéressant de filmer l'équipe et son placement d'une manière globale que d'étudier la manière dont un joueur lance bêtement un ballon avec les mains), et des ralentis d'actions et de dribbles qu'ils nous repassent 15 fois.

 

Vous l'aurez compris, je tiens le CFC comme responsable en partie des problèmes que les gens ont avec les arbitres de nos jours, responsable de la décadence du football télévisé, et du fait que le football dérive de plus en plus vers les individualités (pour appuyer mes dires, regardez les dossiers d'avant match, lors des PSG/OM et autres classicos, et écoutez-les nous vendre des duels à distance entre Messi et Ronaldo, entre Pastore et Rémy, etc... Pathétique). Les médias ont donc une grande part de responsabilité dans les dérives individualistes du football actuel, lorsqu'ils résument des matchs à un duel entre 2 joueurs, lorsqu'ils nous font des gros plans sur un joueur, lorsqu’ils starifient à outrance.

 

Je vais m'arrêter là. Alors bien sûr, il reste d'autres émissions, sur Cfoot, sur l'Equipe TV. Qui sont peut-être d'une qualité un peu meilleure, quoique. Et puis surtout, il y avait 100% Foot, qui a été arrêtée récemment par M6. Mais ces émissions ne sont que peu regardées, par apport aux navets footballistiques de Canal et TF1.

 

Je profite de cette fin d'article un peu bancale pour remercier Piet, le dessinateur qui a fait l'image que vous trouvez en haut de votre page. Vous trouverez son blog quelque part dans la colonne de droite, et sachez apprécier. A défaut d'avoir de l'humour, il a du talent (bisous piet, je t'aime).

 

 

 

Les images ne sont pas prises par moi. Si vous arrivez à lire, veuillez respecter leur utilisation et les droits d'auteur, etc... et toute la merde qui s'en suit. Merci d'avance.

 


Commentaires sur "J'veux pas rater Téléfoot", Renaud

Nouveau commentaire