06 mars 2012

C'est l"halali!

Bref.

 

Samedi soir, j'ai fait une soirée. Comme à toutes les soirées, j'ai bu, et comme à toutes les soirées, j'ai trop bu, et comme à toutes les soirées, j'ai vomi.

 

Sauf que cette fois c'est particulier. Parce que j'avais une angine. J'ai demandé à mes potes de soirées : « Qu'est-ce que ça fait quand on vomit sur une angine ? ». Ils savaient pas. J'ai tapé « vomi sur angine » dans Google. J'avais un cancer de la gorge et du pancréas. Comme Google et les gens bourrés racontent n'importe quoi, je me suis dit qu'il fallait que je demande à d'autres personnes.

 

Je me suis imaginé demandé à :

-Maman : « t'as encore trop bu ! »

-Papa : « Bah, tu tiens pas l'alcool ? »

-Mon médecin : « Faites Aaaaaaah ! ».

 

Je me suis rassuré en me disant que c'était sûrement pas important. Puis je me suis effondré et j'ai dormi.

 

Je me suis réveillé Dimanche à 15h30. Je me suis dit : « C'est bon, il est que 15h30 ». Ma mère m'a dit : « T'as encore trop bu ! ». Mon père m'a dit : «Alors, on tient pas l'alcool ? ». Mon estomac m'a dit : « Groublblcrouik ! ». En langage estomac, ça veut dire : « J'ai faim ».

 

Je me suis rendu compte que j'avais faim. Et quand j'ai faim, je veux de la viande. Je suis sorti dans la rue pour acheter de la viande. Je passe devant une boucherie. Elle était fermée. Je passe devant une autre boucherie. Elle était encore fermée. Je passe devant une troisième boucherie. Elle était ouverte. J'entre, et je dis bonjour à Ahmed.

 

Ahmed, c'est mon pote boucher. Quand il était petit, il voulait être peintre. Au collège, il avait toujours les meilleures notes en Mathématiques. Comme ça a aucun rapport, il est devenu boucher.

 

Comme son père est musulman, il fait aussi dans la boucherie Halal. Il me dit bonjour. Il me dit : »C'est pour quoi ? ». Je lui réponds que j'ai faim. Je lui demande deux tournedos. Il me les montre. Ils étaient beaux. Il m'a dit qu'ils étaient halal. Je l'ai regardé. Il m'a regardé. Je l'ai regardé. Il avait un couteau de boucher dans la main. Je lui ai dit que je m'en foutais. J'ai acheté les tournedos.

 

En rentrant chez moi, j'ai déballé les tournedos. Je les ai regardés. Ils m'ont pas regardé. Je les ai mis à cuire. Ils me regardaient toujours pas.

 

Quand ils ont fini de cuire, je les ai mis dans mon assiette. Je les ai regardés. Ils me regardaient pas. J'ai coupé un morceau, puis je l'ai planté avec ma fourchette. J'allais le manger. Je me suis rappelé la tête d'Ahmed qui me disait : « Ils sont halal ». Je réfléchissais. Puis mon estomac a dit : « Groublblcrouik ». J'ai pris mon courage à deux mains. J'ai mis le morceau dans ma bouche. J'ai mâché. C'était bon. Du coup j'ai continué à manger.

 

Une fois que j'ai fini les tournedos, je me suis frotté le ventre. Mon estomac a ronronné affectueusement. Ça me rappelait mon chat. Du coup je me suis dit que c'était peut-être pas une bonne idée d'avoir mangé son chat. Puis je me suis rappelé la tête d'Ahmed. Il disait : « Ils sont halal ».

 

Je me suis tâté les cheveux. Aucun turban n'avait poussé. J'ai touché mon menton. Aucune barbe n'avait poussée. J'ai eu un soupir de soulagement et j'ai pensé à Claude Guéant. Des fois j'y pense, et je souris.

 

Bref, j'ai mangé de la viande halal.

Posté par Remi N à 09:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur C'est l"halali!

Nouveau commentaire